Questions/réponses sur la consultation sexologique

L'objectif de la Méthode : laisser surgir le Ça pour enfin profiter du plaisir.
L’objectif de la Méthode : laisser surgir le Ça pour enfin profiter du plaisir.

Comment se déroule une séance de consultation sexologique ?
Contrairement à ce que laissent croire de nombreux préjugés, la sexologie ne s’intéresse pas uniquement à l’aspect “mécanique” de la sexualité. La majorité des troubles et blocages étant d’origine psychologique, à rechercher dans le passé de la patiente, le sexologue utilise également au cours de la cure les outils de la thérapie analytique classique. C’est ainsi qu’une séance de thérapie sexologique alterne les entretiens, au cours desquels le sexologue recueille un maximum d’informations utiles sur le vécu de la patiente, et les exercices personnalisés, adaptés aux particularismes de la femme venant consulter. C’est cette combinaison entretiens + exercices qui, au fil des séances, produit des résultats.

Qu’est-ce que la Méthode ?
La Méthode de l’Eveil Sensuel est un ensemble de techniques, outils et exercices ayant fait leurs preuves sur de nombreuses femmes sujettes à des troubles du désir, des blocages et des inhibitions les empêchant d’avoir une sexualité harmonieuse, et leur interdisant la recherche et l’expression du plaisir. Chez nombre de ces femmes, l’expérience nous a fait constater que le Surmoi est hyperdéveloppé, agissant sur la libido comme un censeur moralisateur bridant voire interdisant toute sensualité. La Méthode s’applique dès lors principalement à tenter de résoudre le conflit Surmoi/Ça cher aux psychanalystes, en apprenant à la patiente d’assumer sa dimension corporelle et ses pulsions primitives, permettant au Ça (énergie contenant l’ensemble de nos pulsions instinctives et animales) de pouvoir s’exprimer librement et sans inhibition dans le cadre de sa libido.

Combien de temps dure une thérapie ?
La durée d’une thérapie est bien entendu variable selon chaque femme, fonction de l’ampleur et de la spécificité des troubles. Pour les problèmes mineurs ou passagers, quelques séances ponctuelles peuvent suffire. D’autres fois, une certaine régularité de consultation s’avérera indispensable, et c’est en nombre de semaines qu’il faudra compter, à raison d’une ou deux consultations par semaine, la patiente décidant librement du rythme de consultation souhaité. Comme dans tout ce qui touche à la psyché humaine, il ne saurait y avoir de règle générale, mais l’on peut constater que, dans la majorité des cas (troubles non organiques notamment), 6 à 8 semaines sont une durée maximum.

Qui sont les sexologues ?
Le cabinet d’Eveil Sensuel regroupe plusieurs sexologues hommes ayant chacun une longue expérience, formés aux techniques de la psychanalyse et spécialisés en sexologie. Certains ont également une formation en hypnose, utile lors d’exercices en cabinet ou lors de stages. Pourquoi des hommes seulement ? Parce que, comme en psychanalyse, il y a dans une thérapie d’Eveil Sensuel le phénomène bien connu du transfert: pour progresser vers la guérison, les femmes hétérosexuelles souffrant de troubles de la libido ont besoin de reproduire et analyser des schémas névrotiques qu’elles vivent avec la gent masculine. Le transfert est dès lors bien plus efficace lorsque le sexologue est du sexe opposé. Quels qu’ils soient, sachez que vous êtes assurée de trouver chez l’Eveil sensuel des praticiens compétents: parfaitement neutres et bienveillants, ils connaissent toutes les spécificités de la libido féminine et ne vous jugeront jamais, quoi que vous ayez à dire. Le sexologue a pour unique objectif de vous voir progresser. Et de vous aider, en partenariat étroit avec vous, à triompher de vos problèmes.

Une consultation ou thérapie de couple est-elle possible ?
Nous avons choisi de ne traiter que des femmes individuellement. Nous pensons que la thérapie de couple est loin d’être nécessaire dans la majorité des troubles du désir féminin. Ne serait-ce que parce que, par sa présence, le partenaire peut fausser la thérapie dans la mesure où la femme ne se comporte pas devant lui avec la même sincérité qu’en face à face avec son sexologue, dont la neutralité est établie. C’est vers la patiente, et vers elle seule, que l’attention du sexologue est tournée.

Le secret de mes entretiens avec le sexologue est-il assuré ?
Il n’y a rien de plus important à nos yeux que les secrets de votre libido, aussi soyez assurée que tout ce vous confierez au sexologue sera mieux gardé que Fort Knox. Chaque patiente dispose sur le site de login/pass uniques lui permettant d’accéder à son Espace thérapie personnalisé. Elle seule peut y accéder, personne d’autre. Le dialogue sexologique est le moment privilégié où vous pouvez vraiment tout dire, absolument tout, sans crainte d’être jugée. Profitez donc pleinement de votre liberté de parole, privilège rare et condition essentielle de la réussite de votre thérapie.

Les consultations sont-elles remboursées par la Sécu ?
Non, car les sexologues de l’Eveil sensuel ne sont pas médecins, mais psychanalystes spécialisés en sexologie. Seuls les médecins-sexologues sont à même de proposer des consultations remboursables. Et encore, la sexologie étant malheureusement encore souvent considérée comme un gadget par les scientifiques, les consultations chez un médecin-sexologue sont généralement très mal remboursées.

Y a-t-il un lien entre l’Eveil sensuel et le naturisme ?
L’Eveil sensuel a établi depuis de longues années que la pratique régulière et assumée de la nudité est un outil puissant dans la résolution de nombreux troubles de la libido féminine: vaginisme, blocages, inhibitions, etc. Nos stages se déroulent dans le cadre de centres naturistes agréés par la Fédération Française de Naturisme, des lieux sécurisés où la nudité est pratiquée de façon saine, éthique et sans connotation érotique. Mais il n’y a cependant aucun lien officiel entre l’Eveil sensuel et la FFN.

Les exercices de la Méthode sont-ils d’ordre sexuel ?
Au risque de vous surprendre, les exercices de la Méthode sont majoritairement non sexuels. Ils visent d’abord et avant tout à ce que la patiente se réconcilie avec son corps, avec ses fonctions naturelles et ses pulsions primitives. Ce n’est que quand la désinhibition est avancée, que la femme commence à se sentir mieux dans son corps, que des exercices plus spécifiquement sexuels peuvent être proposés. Ils sont toujours à pratiquer seule chez soi, ou avec son partenaire, dans la tranquillité et le secret de votre intimité.

Share Button