Stage : le conflit Surmoi/Ca

La thérapie de l’Eveil sensuel repose en grande partie sur la résolution du conflit Surmoi/Ca cher aux psychanalystes, c’est pourquoi il est important d’en résumer le concept aux stagiaires avant de procéder aux exercices.

En résumé :

  • Le Surmoi a été découvert par Sigmund Freud (1887-1953). Pour faire simple, disons que c’est la “carapace morale” que se forge tout être humain afin de pouvoir résister aux injonctions, appels et tentations de ses pulsions primitives, instinctives et animales. Le Surmoi est un censeur moralisateur qui ne tolère pas que l’être humain laisse exprimer ce qu’il considère comme de “basses pulsions”… au premier rangs desquelles se trouvent naturellement les pulsions sexuelles – régies par le Ça -, et la sexualité en général.
  • Le Ça, découvert par Georg Groddek (1880-1933, voir notamment “Le livre du Ça”), est tout à l’opposé: c’est une énergie essentiellement sexuelle contenant l’ensemble de nos pulsions primitives, instinctives et animales. Son seul objectif est de pouvoir parvenir à les laisser s’exprimer, notamment en trompant la vigilance du Surmoi. Le Ça est un jouisseur, il est concentré sur la satisfaction immédiate de ses désirs et pulsions; il ne supporte ni la pudeur ni le refoulement, son seul principe dynamique est le Plaisir.

Ces deux “personnages” antinomiques – Le Surmoi est analytique et raisonné, tandis que le Ça est impulsif et irrationnel – et impalpables cohabitent au quotidien dans notre psyché. Dès lors, le but de la thérapie est d’apprendre à bien prendre conscience de cette double entité, afin notamment de ne pas se laisser inhiber par un Surmoi hypertrophié, incompatible avec une libido épanouie.